Sorties

Bike for climate – bike for peace

Quinze membres de l’association Ad Pacem ont pédalé ensemble pendant deux jours sur des pistes cyclables du Luxembourg. Cette sortie en vélo a fait comprendre combien ce moyen de locution réduit la pollution de l’air et le changement climatique. Et il procure bien-être et paix à l’esprit, à l’âme et au corps.

À vélo ils sont partis le matin du 15 avril du Glacis à Luxembourg-ville en empruntant la piste cyclable n. 2 qui, en passant par le pont rouge et le Kirchberg, les a menés jusqu’à Echternach.

La pause-midi était au niveau de l’arrêt de bus du petit village de Rippeg. À hauteur de Consdorf il y avait la possibilité de voir sur une place aménagée, juste en bordure de la piste cyclable, l’énorme bombe américaine, retrouvée en 1990, et qui datait de la 2ème Guerre Mondiale. Le groupe est arrivé au bord du lac d’Echternach vers 15h30.

Visite de la villa gallo-romaine

À 16h30 une dizaine de membres ont eu droit à une visite guidée dans le Musée de la villa gallo-romaine et sur le site même qui se trouve juste derrière. La guide du Musée a très bien expliqué la vie des habitants de cette villa gallo-romaine qui était habitée du 1er au 5è siècle de notre ère.

Depuis le toit qui est aussi la terrasse du musée on peut se faire une bonne idée de la grandeur et des dimensions considérables de cette ferme et des terres qui l’entouraient à l’époque. À l’intérieur du musée le visiteur peut se rendre compte de l’importance portée aux études classiques des jeunes de l’aristocratie gallo-romaine ainsi qu’à l’art de la cuisine de l’époque.

Le site offre un bel aperçu des nombreux détails que les fouilles ont porté au grand jour jusqu’à maintenant.

Le dîner du soir était pris à l’air libre sur la terrasse de l’auberge de jeunesse d’Echternach.

Visite de la Basilique et de la crypte

Le vendredi matin tous ont enfourché leur vélo en direction d’Echternach où le groupe a assisté à la messe de 9 h dans la basilique. Après, le curé M. Erasmy a bien voulu expliquer succinctement l’histoire de la basilique depuis ses débuts au 7è siècle jusqu’à nos jours. Il a passé en revue les différentes destructions et reconstructions que la basilique a subies pendant les siècles.

Sous sa conduite, le groupe a visité la crypte où se trouve le sarcophage de Saint Willibrord, qui évangélisa cette contrée en y propageant la foi chrétienne. Il est notamment le saint patron du Luxembourg et la procession dansante célébrée le mardi de la Pentecôte pour honorer sa mémoire figure sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO depuis 2010.

Vers 10h30, le groupe a quitté Echternach en longeant la Sûre sur la piste cyclable n. 3. Peu avant midi une pause-midi avait lieu à Born, petit village près de la Sûre. Après avoir repris des forces, grâce à un barbecue, le groupe est reparti sur la piste n. 3 jusqu’au port de Mertert pour y emprunter désormais la piste n. 4 jusqu’à Niederanven. C’est là précisément que le parcours a rejoint la piste cyclable n. 2 et les derniers kilomètres du parcours correspondaient ainsi aux premiers de la veille. L’arrivée au Glacis s’est faite vers 19h30.

Fatigués après ces deux journées de vélos, tous ont pu se rendre à l’évidence combien, au contact avec l’air et la nature, ces efforts physiques en vélo aident à trouver détente et satisfaction.

Mais les déplacements en vélo évitent les pollutions en CO2 et diminuent les effets de serre. Ils soutiennent le changement écologique souhaité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.