Andrij

Andrij est issu d’une famille gréco-catholique qui a fui Donetsk en 2015. Seules les grands-mères sont restées là-bas, puisqu’elles se sentaient trop malades et trop vieilles pour recommencer leur vie ailleurs. Au début de 2020, le père d’Andrij est décédé d’un cancer. Ce fut un coup très dur pour lui et aussi pour sa mère. Celle-ci a dû travailler très dur pour subvenir aux besoins d’Andrij et des grands-mères. Andrij obtient son diplôme d’études secondaires en juin 2020 et – profondément traumatisé par la mort de son père – il prend la décision d’étudier la médecine.

Les frais de scolarité élevés pour l’école de médecine, pour le dortoir et les autres dépenses sont très difficiles à supporter par une veuve vivant seule.

Au début de l’année 2021, le comité d’Ad Pacem a décidé de soutenir Andrij avec 100 € par mois. Une famille membre d’Ad Pacem a accepté de soutenir financièrement Andrij cette année.