Newletters

Newsletter 1 (30 septembre 2018)

Chers membres,

Notre asbl « Pour la Paix et contre la Guerre », dénommée aussi « Ad Pacem », existe maintenant depuis un an. C’est le moment de faire un premier bilan. Différents conflits armés sont toujours d’actualité en Europe, le plus violent étant la guerre dans l’est de l’Ukraine. C’est pour cela que ce pays est resté au centre de nos préoccupations.

Il y a peu d’informations dans nos médias sur la situation dans ce pays. C’est pourquoi nous avons invité pour notre première conférence de presse en septembre 2017 une jeune étudiante, Susanna Aksenkova, qui a échappé de justesse à la mort lors des bombardements de sa ville natale Horlivka. Elle s’est échappée avec sa mère en Ukraine libre. Aujourd’hui, elle étudie à l’université de Charkiv, soutenue par notre aide financière.

Ensemble avec le CLAE, organisateur du Festival des migrations et du Salon du Livre et des cultures au Luxembourg, nous avons invité, début mars 2018, la députée ukrainienne Nadija Savchenko qui a combattu au front est-ukrainien et a été prisonnière en Russie avant d’être proclamée héros national ukrainien et avoir été élue au Parlement de son pays.
Au cours de plusieurs conférences et interviews accordés à des médias au Luxembourg et en Lorraine, elle a expliqué combien difficile reste le rétablissement de la paix dans son pays.
C’est pourquoi nous continuons d’aider des réfugiés internes qui ont fui la guerre et les territoires occupés par les forces pro-russes dans l’est de l’Ukraine. Certaines personnes reçoivent notre aide à l’intérieur de ces territoires.

Plusieurs activités ont été organisées au cours de l’année (p.ex. ventes de gâteaux au Lycée de Garçons d’Esch-sur-Alzette, concerts de bienfaisance, etc.) pour aider ces victimes ukrainiennes.

L’éducation à une culture de la paix et la connaissance de notre histoire européenne, marquée par de nombreuses guerres nous tient à coeur. Début juillet, nous avons visité avec des jeunes qui sont membres de notre association un spectacle « Sons et Lumières » qui retraçait à Verdun des scènes de la Première Guerre Mondiale.
Vous êtes plus de quatre-vingts personnes à nous soutenir aujourd’hui. Grâce à vous nous continuons nos activités pour la promotion de la Paix et contre la Guerre.
Pour plus d’informations, consultez notre site web ajourné : http://adpacem.org

Nous disposons par ailleurs d’une nouvelle adresse mail info@adpacem.org qui remplacera désormais l’ancienne adresse. Nous vous invitons donc à mettre à jour votre carnet d’adresses.

En dernier lieu, suivant le Règlement Général sur la Protection des Données (UE) 2016/679, se rapportant à la protection des personnes physiques à l’égard des données à caractère personnel, nous tenons à vous assurer que nous ne partageons pas vos données personnelles.
Si vous recevez ce mail, vous faites actuellement partie de la liste des abonnés de notre newsletter en tant que membres de notre asbl. Si toutefois vous désirez ne plus recevoir nos newsletters, laissez-le-nous savoir en nous faisant parvenir un courriel à notre nouvelle adresse : info@adpacem.org en inscrivant le mot « Désabonnement » dans le champ « Sujet » de votre message.

Meilleures salutations,

Pour le comité,
Claude Pantaleoni
Président de l’Asbl “Pour la Paix et contre la Guerre”

 

Newsletter 2 (20 févr. 2019)

Pour une culture de la Paix

Chers membres,

Avec notre asbl nous avons entrepris en ce début 2019 des initiatives pour promouvoir une culture de la paix. Nous vous en faisons part ici.

Au cours du mois de janvier, des élèves du Lycée de Garçons d’Esch-sur-Alzette (L) ont organisé pendant leurs récréations une vente de gâteaux apportés par une soixantaine d’entre eux. Cette action de solidarité a permis de rassembler 700 € destinés à aider l’historienne ukrainienne Ljuba Zareckaja et son enfant, restés sans moyens de subsistance dans la ville de Donetsk.
Dans ce même ordre d’idées, le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD), une ONG française, vient de rappeler à ses adhérents que 60% des populations qui souffrent de la faim vivent dans des pays qui subissent des conflits armés (voir notre article sur adpacem.org). Nous avons été chez eux lors de leur assemblée locale de Villerupt-Audun (F).

Enfin notre asbl a organisé deux sorties en lien avec nos objectifs.
Le samedi 26 janvier 2019, le comité ainsi que douze jeunes membres de notre asbl ont visité la localité de Thil (F), où se trouvait en 1943-44 un camp de concentration allemand, ainsi que la Mine où devaient travailler ces prisonniers.
Le 8 février nous avons visité une exposition à Metz (Cloître des Recollets) organisée par l’association « Echanges Lorraine-Ukraine » et qui informait sur la famine organisée en Ukraine (Holodomor) par Staline dans les années 1932-33.

L’actualité continue à nous parler de guerres qui sont loin de l’Europe (Syrie, Irak, Libye, …) mais évite en même temps d’évoquer la guerre dans l’Est de l’Ukraine, qui fait chaque jour ses morts. Ce conflit aux confins de l’Europe ne trouve toujours pas de solution pacifique alors que la situation humanitaire de la population des territoires occupés par les séparatistes pro-russes se dégrade. Malheureusement, nos médias n’en parlent plus, ce qui fait penser aux gens d’ici que ce conflit n’existe pas/plus.

Ces raisons nous ont motivés à inviter l’historienne ukrainienne, Madame Olena Styazhkina (voir sa biographie sur notre site) à venir nous présenter la situation actuelle de cette guerre dans l’est de Ukraine. Elle sera dans notre Grande Région du jeudi 28 février au 3 mars.
Nous vous invitons à visiter notre site www.adpacem.org pour plus d’informations.

Pour l’asbl « Pour la Paix et contre la Guerre »

Claude Pantaleoni
(Président)

 

Newsletter 3 (25 févr. 2019)

Notre invitée

Olena STYAZHKINA

Ensemble avec le CLAE, le Comité de liaison avec les associations d’étrangers au Luxembourg, nous avons le plaisir d’inviter l’historienne ukrainienne Madame Olena STYAZHKINA (voir sa biographie sur notre site adpacem.org) dans notre Grande Région. Le but est de mieux comprendre les dessous et les issues pacifiques possibles de cette guerre qui se déroule dans l’est de l’Ukraine.

Veuillez voir ci-dessous les possibilités que vous avez, du jeudi 28 février au 3 mars, de rencontrer cette historienne qui est aussi une écrivaine:

le jeudi 28 février elle sera, de 16 à 17 h l’invitée d’une émission d’élèves à la
radio ARA à Luxembourg-ville (fréquence 102,9 & 105,2)

le jeudi 28 février, en collaboration avec le Musée de la Résistance Nationale à Esch-sur-Alzette (Place de la Résistance), elle donnera à 19 h une conférence « Regards sur la guerre du Donbass »

le vendredi 1er mars, elle animera à partir de 19h une soirée littéraire à la librairie « Diderich » à Esch-sur-Alzette (2, rue Victor Hugo) où elle lira en tant qu’écrivaine, de son œuvre « Guerre. Paix. Amour »

le samedi 2 mars, elle tiendra de 15h30 à 17h à Luxembourg-ville, au Kirchberg, dans le cadre du Salon du Livre et des Cultures (2è étage) une conférence sur le thème: « Ukraine dans la guerre et l’occupation de 2014 à 2019 »

le samedi et le dimanche 2 et 3 mars elle sera l’invitée de notre stand au Salon du Livre et des Cultures au Kirchberg à Luxembourg-ville.

le dimanche 3 mars elle rencontrera nos membres à Villerupt Cantebonne (F)

Je vous invite à venir écouter Madame Styazkhina et à participer aux débats lors de ces conférences qui nous aideront à mieux nous faire une idée sur cette guerre du Donbass ukrainien et les voies pacifiques possibles.

Pour l’asbl « Pour la Paix et contre la Guerre »

Claude Pantaleoni
Président