Actions de soutien, Newsletter

Newsletter nº 7

APPEL DONS – Opération chirurgicale urgente

Chers membres,

Cet article diffère des précédents !
Nous en appelons à votre générosité pour aider une personne qui nécessite tout de suite une opération coûteuse qui sauvera sa vie. Elle vit dans les territoires occupés par les séparatistes pro-russes dans l’est de l’Ukraine.

Les faits
Le 3 mai dernier, Irina (nom changé pour préserver l’identité) fait une crise de reins. Elle est transportée d’urgence dans un proche hôpital qui constate un calcul de 2 cm de diamètre dans un des reins. Une première opération sert à déplacer le calcul pour permettre de nouveau le flux des liquides à l’intérieur du rein. Mais, il faut absolument enlever ce calcul. Ce n’est possible qu’avec des méthodes sophistiquées que l’hôpital ne possède pas. Il faut pour cela aller dans un autre hôpital qui possède les instruments adaptés.
 
Pour que cette opération et le suivi médical puissent être faits le plus vite possible, la famille doit d’abord payer une somme d’environ 500 euros. N’ayant ni caisse de maladie, ni réserve monétaire, avec un salaire d’environ 80 euros par mois, Irina n’est pas à même de payer. La première opération a déjà coûté l’équivalent de 200 euros. C’est la course contre le temps pour sa famille pour trouver des prêts d’argent chez des proches, des voisins ou des amis.
 
La guerre qui a commencé en 2014 a créé dans ces territoires de l’est de l’Ukraine un appauvrissement sans précédent depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Une grande partie de la population qui n’a pas fui approche d’un niveau de pauvreté qui était celui de l’immédiat après-guerre d’il y a plus de 70 ans.
Ce 10 mai notre association a été informée de ce cas qui nécessite une aide urgente. L’opération devrait être faite au cours de cette semaine du 11 au 16 mai.
 
D’où notre appel à votre générosité pour nous aider à payer cette opération.
Vous pouvez le faire en faisant parvenir votre don au compte bancaire IBAN LU28 0099 7800 0064 0276 (BIC: CCRALULL) avec la mention « opération Irina ».
 
En vous remerciant infiniment, nous vous tiendrons informés du suivi de cette action d’aide urgente dans les semaines à venir.
 
Claude Pantaleoni
Président

Assemblée générale

Compte rendu de la troisième Assemblée générale

La troisième Assemblée générale de notre asbl « Pour la Paix et contre la Guerre » s’est tenue mercredi 5 février 2020 au 1er étage du centre culturel régional « Aalt Stadhaus », 38 avenue Charlotte à Differdange (L).
Étaient présents pour le comité le président, la vice-présidente et le secrétaire, le trésorier s’étant laissé excuser, laissant une procuration au secrétaire Christian Welter. Seize membres étaient présents dans la salle alors que vingt-trois s’étaient excusés.
Après avoir souhaité la bienvenue à tous, le président a fait un rapport détaillé de toutes les activités, en lien avec les trois objectifs de l’association, que celle-ci a organisées durant l’année 2019.
Lire la suite « Compte rendu de la troisième Assemblée générale »

Actions de soutien

Instruments de musique pour jeunes à Avdiivka

Notre asbl « Pour la Paix et contre la Guerre » a financé et envoyé en 2019 tous les instruments de musique à un groupe de jeunes qui désirent opposer la musique à la guerre.

Avdiivka est une ville industrielle en Ukraine, qui avoisine la ville de Donetsk contrôlée par des milices pro-russes. Dans la période d’avant la guerre, c’est-à-dire avant 2014, la vie culturelle était principalement concentrée à Donetsk. À Avdiivka, il n’y avait que des usines et des cités-dortoirs. Depuis l’été 2014, les habitants d’Avdiivka vivent à proximité de la ligne de front.

Un couple ukrainien-patriotique, Svetlana et Oleksiy Savkevych, se consacre depuis le début de la guerre à la promotion des activités de loisirs pour les jeunes de leur ville. En mai 2018, ils ont même réussi à organiser un festival de la culture ukrainienne à Avdiivka.

Ce festival a suscité un grand intérêt pour la musique chez les jeunes. C’est pourquoi Oleksiy a voulu trouver et aménager une salle de musique pour les jeunes. Ce devrait être un espace où les jeunes pourraient se rencontrer loin de la rue et de la guerre, apprendre les uns des autres et faire de la musique ensemble.
Lire la suite « Instruments de musique pour jeunes à Avdiivka »

Actions de soutien

Calendrier 2020 avec les photos de la marche pour la paix

De fin juillet à début septembre 2019, un jeune membre de notre association, M. Anselmo Malvetti, a entrepris une marche pour la paix à partir du lac de Genève jusqu’au bord de la méditerranée. Il a voulu ainsi attirer l’attention sur la guerre russo-ukrainienne qui a fait depuis 2014 plus de 14.000 morts et a fait fuir 1,5 millions d’Ukrainiens de leurs territoires d’origine. La plupart se sont réfugiés en Ukraine libre.

EefaltOnTour3

En automne, Anselmo nous a remis les douze plus belles photos qu’il a prises pendant sa marche pour en faire, grâce au design de Lisa Battestini, un beau calendrier pour 2020.

Lire la suite « Calendrier 2020 avec les photos de la marche pour la paix »

Sorties

Sortie culturelle en Alsace

Le 17 et 18 décembre 2019 notre association « Ad pacem » a organisé un voyage culturel et éducatif en Alsace. Ensemble avec trois enseignants, vingt-cinq élèves du Lycée de Garçons d’Esch-sur-Alzette (L) ont visité le camp de concentration de Natzweiler-Struthof, le Mémorial Alsace Moselle à Schirmeck et le Parlement Européen à Strasbourg.

Visite du camp de concentration

Vingt-cinq élèves du Lycée de Garçons d’Esch-sur-Alzette ont entrepris le 17 décembre un voyage éducatif en Alsace, en compagnie de trois enseignants, M. Claude Pantaleoni, M. Christian Welter et Mme Dora Almeida.
La première étape était la visite de l’ancien camp de concentration nazi de Natzweiler-Struthof au sud de Strasbourg, où nous sommes arrivés en bus vers 10h30. Tout le site constitue une « nécropole nationale » où 22.000 personnes, pour la plupart des déportés politiques et résistants, ont été assassinées en raison de leur opposition au système nazi. Parmi les quelque 400 Luxembourgeois qui y ont été internés nombreux sont ceux qui y ont aussi laissé la vie.

Lire la suite « Sortie culturelle en Alsace »

Actions de soutien

Actions d’aide pour enfants réfugiés à Dnipro

Au cours du mois de novembre 2019 la Caritas ukrainienne de Dnipro (grande ville dans l’est de l’Ukraine) nous a demandé si nous avions des vêtements, des souliers et des cadeaux pour envoyer à une quarantaine d’enfants de familles de réfugiés, âgés de 1 à 15 ans.
C’est de façon spontanée et rapide qu’une partie de nos membres que nous avons contactés ont donné des vêtements pour enfants, des souliers et des cadeaux. Deux cartons ont aussi été donnés par la Croix Rouge de Villerupt (F).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La communauté gréco-catholique de Dnipro organise l’aide pour ces familles qui ont fui les territoires occupés par les séparatistes pro-russes de Luhansk et Donezk. Tous ont fui pour des motifs politiques et/ou religieux.
Le 15 décembre cinq gros cartons avec un total de 80 kg ont été envoyés à Dnipro où ils sont arrivés le 20 décembre. Tout a été partagé entre les enfants, les jeunes et leurs parents.

Lire la suite « Actions d’aide pour enfants réfugiés à Dnipro »

Conférences, Tables rondes / Débats

30e anniversaire de la chute du mur de Berlin – Le maintien de la paix en Europe entre idéal et réalité

Le matin du 9 novembre 2019 notre association « Ad pacem servandam» avait invité de 10h à 12h30 au Créative Hub 1535° à Differdange (L) ses membres et toute personne intéressée aux questions de paix à une conférence qui avait comme titre « Le maintien de la paix en Europe entre idéal et réalité ».

Le Dr. Bruno Schoch, un expert des questions de paix et des conflits en Europe, a tenu une conférence en langue allemande. M. Schoch est Senior Researcher de la Fondation hessienne pour la recherche sur la paix et les conflits de l’Institut Leibniz de Francfort-sur-le-Main. La conférence était divisée en deux parties, chacune suivie d’un débat politique.

Lire la suite « 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin – Le maintien de la paix en Europe entre idéal et réalité »