Actions de soutien, Newsletter-fr

Igor, victime civile de la guerre dans l’est de l’Ukraine

Cette guerre, qui a quasiment disparu de nos médias, continue chaque jour à faire ses victimes. Voici un cas urgent que notre association « Ad Pacem » a décidé de soutenir ces jours-ci, avec votre aide si possible.

Il s’agit d’une opération urgente du jeune Igor, victime civile blessée par balles sur la ligne de front. Sa famille ne possède pas l’argent nécessaire pour payer l’opération ainsi que son séjour à l’hôpital.

Opération chirurgicale urgente

Ces dernières semaines, les tirs ont repris d’intensité sur la ligne de front où se font face l’armée ukrainienne et les séparatistes armés de la Russie. Un grand nombre de familles continuent à y vivre car elles ne peuvent pas fuir ailleurs, n’ayant pas d’amis ni de familles pouvant les accueillir.

C’est le cas d’Igor, âgé de vingt-deux ans, qui vit avec son père (ce dernier gagne sa vie par des boulots de fortune) dans un village situé à proximité de la ligne de front.

Fin février dernier, il se trouvait dans son jardin lorsqu’il a été blessé grièvement par des balles perdues à l’abdomen et à la main. Une première opération s’est faite pour traiter dans l’urgence et de manière provisoire sa blessure à l’abdomen et lui a enlevé deux doigts. La deuxième opération, plus importante, a été reportée plusieurs fois à cause de la crise sanitaire du Covid qui sévit dans la région. Nous savons que la situation financière du père ne lui permet pas de payer cette deuxième opération qui devrait se faire mercredi prochain 19 mai. Cette opération ne se fera pas s’il ne paie pas d’avance l’hôpital et n’apporte pas les médicaments qu’il devra acheter au préalable. Le chirurgien lui a déconseillé d’acheter des médicaments russes, certes moins chers mais aussi de moindre qualité et de surcroît inefficaces pour cette opération.

C’est à travers une bonne connaissance que nous aidons depuis des années que nous avons été mis en relation téléphonique avec le père d’Igor, désespéré. L’opération est nécessaire pour sauver la vie de son fils, qui devra rester au moins vingt jours à l’hôpital avec des traitements spéciaux. Et c’est aussi au père d’acheter tous les médicaments pour l’après-opération.

D’après les informations dont nous disposons actuellement, les dépenses de l’opération d’Igor s’élèvent à 800 €, l’achat des médicaments à 400 €, l’hospitalisation avec les médicaments spéciaux à 400 €. Il faut savoir qu’un ouvrier moyen gagne au mieux 150 € par mois en moyenne dans les territoires occupés par les séparatistes pro-russes, ce qui n’est pas le cas du père qui n’a pas de travail rémunéré.

Nous en appelons à votre générosité pour aider Igor. Chaque don, aussi modeste soit-il, fait une différence.

Vous pouvez faire votre don sur notre compte bancaire IBAN LU28 0099 7800 0064 0276 (BIC : CCRALULL) avec la mention « Opération Igor ».

Nous vous remercions vivement et nous vous tiendrons informés du suivi de cette aide urgente dans les semaines à venir.

Actions de soutien, Newsletter-fr

Newsletter nº 7

APPEL DONS – Opération chirurgicale urgente

Chers membres,

Cet article diffère des précédents !
Nous en appelons à votre générosité pour aider une personne qui nécessite tout de suite une opération coûteuse qui sauvera sa vie. Elle vit dans les territoires occupés par les séparatistes pro-russes dans l’est de l’Ukraine.

Les faits
Le 3 mai dernier, Irina (nom changé pour préserver l’identité) fait une crise de reins. Elle est transportée d’urgence dans un proche hôpital qui constate un calcul de 2 cm de diamètre dans un des reins. Une première opération sert à déplacer le calcul pour permettre de nouveau le flux des liquides à l’intérieur du rein. Mais, il faut absolument enlever ce calcul. Ce n’est possible qu’avec des méthodes sophistiquées que l’hôpital ne possède pas. Il faut pour cela aller dans un autre hôpital qui possède les instruments adaptés. 

Lire la suite « Newsletter nº 7 »