Nos objectifs et projets pour la Paix

La paix est la condition première et nécessaire au développement de l’humanité dans son ensemble et pour chaque individu.
L’Union européenne est un projet de paix et de démocratie. Ayant tiré les leçons de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre en Ukraine, nous constatons qu’une grande guerre devient de nouveau possible en Europe. C’est dans ce sens que nous avons établi nos objectifs pour œuvrer pour une coexistence pacifique entre les peuples européens.

Nous aidons des victimes des guerres et des réfugiés qui fuient les régimes dictatoriaux en Europe. Nous le faisons avec des activités de solidarité et de soutien : concerts de charité, ventes de produits artisanaux, collecte de dons, accueil de réfugiés.
Les dons sont destinés à 100% pour aider concrètement des victimes dont nous connaissons bien la situation. Depuis cinq ans des étudiants profitent de nos bourses pour des études universitaires ; les uns ont fui leurs pays parce que ces territoires sont occupés ou en guerre, d’autres rencontrent des difficultés à poursuivre leurs études comme conséquence des guerres passées.
Toutes les actions d’information et de sensibilisation (conférences, invitations, concerts de bienfaisances, interviews dans les médias, ventes de notre calendrier Ad Pacem, etc.) que nous organisons sont financées grâce aux cotisations annuelles de nos membres.

Nous nous efforçons de sensibiliser les citoyens des pays pacifiques et prospères de l’Union européenne aux guerres et aux dictatures, qui – malheureusement – ne font pas partie du passé, mais se produisent en ce moment même en Europe. Dans les médias et sur la place publique (démonstrations, manifestations) nous promouvons une culture de la Paix.
Nous organisons avec des jeunes des visites culturelles sur des lieux et/ou dans des musées où ont eu lieu des guerres dans notre Grande Région et/ou dans un pays d’Europe.
L’appropriation des ressources naturelles et la destruction de l’environnement écologique sont des causes directes des guerres. Pour sensibiliser à cette réalité, nous organisons des sorties en vélos, sur un ou plusieurs jours, pour apprendre à réduire notre dépendance énergétique (pétrole, gaz, énergie nucléaire) vis-à-vis des pays exportateurs de ces énergies. Ces pays sont souvent aussi des dictatures et instigateurs de nouvelles guerres.
Chaque année nous organisons une marche de la paix sur un lieu en Europe où il y a eu une guerre dans le passé (20e et 21e s.). Avec les photos et les informations recueillies sur place, dans les musées et auprès des responsables politiques et culturels, nous publions le calendrier Ad Pacem. Le bénéfice de sa vente est destiné à aider une ou plusieurs personnes ou bien une association au service des victimes de guerre. Nous soutenons aussi des projets et des recherches sur la paix.

Nous invitons à venir témoigner en public (conférences, soirées) et dans les médias des victimes, des ex-prisonniers de guerre et des scientifiques qui ont publié des livres pour informer sur les conséquences inhumaines des guerres.
Enfin, nous organisons des conférences avec des représentants et des experts engagés dans la recherche de la paix et de la sécurité en Europe. Nous nous engageons à élaborer des solutions et des projets non-violents qui ont pour but la paix.

Tout en restant ouverts aux spiritualités religieuses et humanistes qui recherchent la paix, ce sont les valeurs de la foi judéo-chrétienne qui motivent nos projets et nos buts.