Sorties

Documentaire « Crimea as it was »

Le mercredi 27 mars, nous sommes allés voir, avec quelques jeunes membres de notre association, la projection du documentaire ukrainien « Crimea as it was ».
C’est l’asbl LUkraine qui avait invité au Cinéma Utopia à Luxembourg-ville à l’occasion de la commémoration du cinquième anniversaire de l’annexion de la Crimée.

Ce film documentaire regroupe surtout des interviews avec des responsables militaires et des soldats de l’air et de la marine ukrainiens qui ont réussi à fuir la péninsule et qui n’ont pas accepté l’enrôlement dans les forces militaires russes pendant l’annexion entre février et avril 2014. A plusieurs reprises le film cherche à expliquer la désertion de nombreux militaires ukrainiens qui sont passés du côté des forces russes ; pour beaucoup d’entre eux c’était la volonté de rester avec la famille qui vit en Crimée, un meilleur salaire ou le manque d’attachement à la nation ukrainienne qui était déterminant.

Le documentaire est surtout un assemblage d’enregistrements à partir de portables, réalisés par des particuliers et des soldats ukrainiens lors de la prise de pouvoir par les « hommes verts » venus de Russie. On y voit aussi des scènes où les deux camps s’affrontent dans les rues ou devant des casernes ukrainiennes.
On remarque bien que la prise de la péninsule était possible parce qu’à Kyiv le pouvoir était vacant, suite à la fuite du président Ianoukovitch en Russie. Le pouvoir politique et militaire ukrainien était quasiment absent, d’où la facilité pour les troupes spéciales russes à mettre la main sur tous les lieux stratégiques de la Crimée.
La désinformation auprès de la population a fait le reste : les nouveaux occupants prétendaient, aussi à travers les médias qu’ils ont vite occupés, être venus pour chasser les fascistes qui s’installaient dans la capitale et pour les empêcher de prendre le contrôle de la péninsule.
Le documentaire évoque presqu’exclusivement les faits qui ont eu lieu entre février et avril 2014, même si la plupart des interviews ont été réalisées plus tard.

A la fin de la projection, le président de l’association LUkraine, M. Nicolas Zharov, remercia la cinquantaine de visiteurs pour s’être déplacés en semaine et laissa le premier secrétaire de l’ambassade ukrainienne à Bruxelles, M. Yehor Pyvovarov, faire le point sur la situation actuelle. Celui-ci rappela que la diplomatie ukrainienne continue de réclamer justice, surtout et aussi au niveau de l’Assemblée des Nations Unies, pour ce qui s’est passé. Le seul mérite de cette agression de la Russie réside, pour ce diplomate, dans le fait que les Ukrainiens savent maintenant que leurs voisins russes ne respectent pas les accords conclus dans le passé et que leurs vraies motivations à s’emparer de territoires qui ne leur appartiennent pas, sont plus que claires.

Enfin, M. Zharov fit projeter une affiche montrant tous les citoyens ukrainiens injustement emprisonnés actuellement sur le territoire de la Crimée et de la Fédération russe pour leurs luttes pour le respect des droits de l’Homme. Les visiteurs furent invités à leur écrire une lettre, l’asbl LUkraine se chargeant (le contact se faisant par contact@ukrainiens.lu) de faire la traduction en russe le cas échéant.

Actions de soutien, Concerts

Concert de Printemps en l’église N.D. de Villerupt (F) au profit d’un projet musical à Avdiivka (UA)

Le dimanche 24 mars avait lieu à 15h30 le Concert de Printemps en l’église Notre-Dame de Villerupt (F) organisé par notre comité. Il était au profit d’un projet musical pour jeunes à Avdiivka, ville située sur le front de la guerre entre l’Ukraine et la Russie, à quelques dizaines de kilomètres de Donetsk.

Claude Pantaleoni, le président de l’asbl « Ad Pacem » remercia les dix chanteurs de l’ensemble vocal « Cantate » de Longwy (F), leur président Christian Rodange et leur dirigeante Marie-Paule Baumgartner-Sendron pour avoir permis la réalisation de ce Concert de Printemps en l’église Notre Dame de Villerupt.


Les visiteurs pouvaient écouter à l’orgue Daniel et Laura Pantaleoni ainsi que leur professeur Marie-Paule Sendron.
Au milieu du concert, le président et la vice-présidente de l’association présentèrent leurs hôtes Oleksiy Savkevich et sa fille Mariika qui étaient venus de la ville d’Avdiivka tout près du front de guerre dans l’Ukraine de l’est.
Il décrivit les années difficiles de la guerre en 2015 et en 2017. Aujourd’hui, une grande partie des gens sont retournés dans cette ville d’Avdiivka, mais ils entendent encore quotidiennement les bombardements qui se déroulent à environ quatre ou cinq kilomètres de la ville. Ensuite, il présenta le Festival d’Art et de Musique qui a eu lieu pour la première fois en 2018 à Avdiivka. Et il expliqua sa volonté de créer, ensemble avec des amis, un espace musical pour jeunes dans un local que la commune leur a mis à disposition.

Oleksiy Savkevich à la guitare et sa fille Mariika au violon jouèrent ensuite deux morceaux de leur répertoire.
Dans la deuxième moitié du Concert l’ensemble vocal « Cantate » fit entendre ses chants magnifiques. Une fois terminé, des enfants présents offrirent à chaque chanteuse et chanteur une rose et le président offrit un bouquet de roses à la dirigeante Marie-Paule Sendron pour la remercier.
Les auditeurs furent invités à faire un don à la sortie du concert pour financer le projet musical à Avdiivka.
Le président invita ensuite tous au verre d’amitié et à goûter les gâteaux faits maison que le comité de l’association offrit au fond de l’église.
La collecte des dons de ce Concert a donné la belle somme de 470 euros. Cet argent servira à acheter des instruments musicaux pour l’ensemble musical des jeunes à Avdiivka.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Actions de soutien

Projet musical présenté en l’église de Bascharage (L)

Le samedi 23 mars notre comité participa à 18h30, avec nos invités Oleksij Savkevich et sa fille Mariika, à l’office religieux en l’église St Willebrord de Bascharage.

Avant l’homélie, notre comité pût informer l’assemblée des objectifs de notre association et présenter, avec notre hôte Oleksij Savkevich, du projet musical que nous soutenons dans la ville ukrainienne d’Avdiivka qui se trouve sur le front de guerre entre l’Ukraine et la Russie.
Une fois la messe terminée, les paroissiens furent invités à rester pour écouter le témoignage de Olekskij Savkevich où il raconta les années sombres et très difficiles de la guerre vécue dans sa ville. Presque toute la population avait fui les bombardements en 2015 et 2017. Ce n’est que depuis une année que les gens reviennent, le front s’étant déplacé à quelques kilomètres en dehors de la ville.
Les jeunes de cette ville ayant peu de possibilités culturelles de se retrouver, Olekskij Savkevich a eu l’idée, avec des amis, d’organiser un premier Festival d’Art et de Musique en mai 2018. La deuxième édition aura lieu début mai 2019.

En accord avec Romain Gillen, le curé de la paroisse, la collecte faite pendant la messe était destinée à cofinancer ce projet musical. Elle a donné à la belle somme de 910€. Un grand merci va à tous ces paroissiens qui ont fait un don.

Rencontres et témoignages

Au contact avec des élèves du LGE

Notre invité Oleksij SAVKEVICH, en compagnie de sa fille Maria, a visité le 21 mars trois classes du Lycée de Garçons d’Esch-sur-Alzette (LGE) où il a expliqué comment sa famille a fui en 2015 les bombardements des pro-russes sur la ville d’Avdiivka et comment ils ont lentement réintégré leur habitation à partir de 2016. Aujourd’hui, la ligne de front se trouve à environ 5 km à l’est de la ville mais les bombardements quotidiens sont toujours audibles.


M. Savkevich a ensuite expliqué aux élèves comment il a organisé avec des amis qui sont actifs dans le domaine du théâtre, de la danse, de la peinture, de la musique et de l’art un premier Festival qui s’est tenu début mai 2018. Un millier de visiteurs sont venus pendant toute une journée avec en arrière-fond le bruit des canons. Cette année ce festival aura de nouveau lieu.
Dans sa petite tournée au Luxembourg et en Lorraine, il aura aussi la possibilité de récolter quelques fonds pour acheter les instruments et l’équipement nécessaire pour mettre sur pied un groupe musical pour des jeunes qui voudraient sortir de la logique et de la quotidienneté de la guerre.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Actions de soutien

Aide spontanée à des personnes souffrant de l’hiver et de l’occupation

La dernière semaine de février 2019 notre comité a organisé une aide destinée à quelques personnes souffrant du froid et de l’hiver dans la ville de Donetsk occupée par les séparatistes pro-russes.
Un ami rentrant d’ici dans l’est de l’Ukraine était prêt à porter les habits et chaussures en très bon état à quelques familles qui en avaient grand besoin dans cette ville. Leurs salaires, quand ils en touchent, sont si bas (entre 50 et 100€/mois) qu’ils ne suffisent plus pour vivre, puisque tout y est très cher et de mauvaise qualité.
Ce sont des membres de notre association ainsi que la Croix-Rouge de Villerupt (F) qui ont fait don de manteaux, vêtements et chaussures pour hommes, femmes et enfant.
La première semaine de mars, tout a pu être remis à ces nécessiteux.

 

Concerts

Concert de printemps

Programme:

1ère partie : orgue et violon

 

Liebster Jesu de J.G. Walther  (Daniel Pantaleoni)

Ach Gott und Herr de J.G. Walther  (Laura Pantaleoni)

2è récit de Cornet du 1er ton (Laura Pantaleoni)

Basse de tierce du 1er ton   de Lambert Chaumont (Laura Pantaleoni)

Récit de Louis Marchand (M.-P. Baumgartner-Sendron)

Chant de paix de Jean Langlais  (M.-P. Baumgartner-Sendron)

Greenleeves à 4 mains

– Temoignage de Oleksij Savkevich «la vie in Avdiivka sur la ligne de front » et présentation de projet de création d’un espace musical pour les jeunes in Avdiivka(Ukraine)

Concerto pour Une Voix (Saint-Preux) (Mariia Savkevich)

Miroslav Skoryk. Melodie in la-minor (Mariia Savkevich)

 

2è partie : Cantate

 

Quando l’alba in Oriente – Monteverdi

Laudate Dominum – Henri Dumont

Omnes Gentes – André Campra

Cantate Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen – BWV 12 (extraits) – J.S. Bach

Gloria (extraits) – Vivaldi

La vache égarée – François Auguste Gevaert

L’Avertimento – Raynaldo Hahn