Conférences, Sorties

KZ Hinzert « Dir sidd net vergiess! »

Le jeudi 20 septembre le Musée National de la Résistance d’Esch-sur-Alzette invitait à 19h à la première projection d’un nouveau documentaire relatant la vie quotidienne des internés au camps de concentration de Hinzert, situé en Allemagne près de la frontière luxembourgeoise.
L’accent est mis sur les nombreux Luxembourgeois qui ont passé un temps plus ou moins long dans ce camp ou qui y sont morts suite aux tortures et à la vie inhumaine qui y régnait. Le documentaire relate aussi la visite de jeunes adultes de l’École de la Deuxième Chance du Luxembourg ainsi que de leurs enseignants. Leurs impressions sur les lieux qu’ils donnent aux spectateurs soulignent l’importance de Hinzert pour l’histoire et la mémoire des Luxembourgeois.
Ce documentaire d’un peu plus d’une heure a été réalisé par le metteur en scène allemand Julian Weinert qui en a fait son travail de thèse pour le master passé à l’université de Mayence.
Était présent également M. Georg Mertes, président du Förderverein Gedenkstätte KZ Hinzert e.V.
Ensemble avec quelques jeunes membres de notre association, nous avons assisté à la projection du film et participé à la discussion qui s’en est suivie.
Le film sera en vente en fin d’année sur DVD.

Mémorial du camp de concentration Hinzert

(Photo faite et mise à dispositon par M. Georg Mertes)

Non classé

Newsletter 1

Pour la Paix et contre la Guerre

Chers membres,

Notre asbl « Pour la Paix et contre la Guerre », dénommée aussi « Ad Pacem », existe maintenant depuis un an. C’est le moment de faire un premier bilan. Différents conflits armés sont toujours d’actualité en Europe, le plus violent étant la guerre dans l’est de l’Ukraine. C’est pour cela que ce pays est resté au centre de nos préoccupations.

Il y a peu d’informations dans nos médias sur la situation dans ce pays. C’est pourquoi nous avons invité pour notre première conférence de presse en septembre 2017 une jeune étudiante, Susanna Aksenkova, qui a échappé de justesse à la mort lors des bombardements de sa ville natale Horlivka. Elle s’est échappée avec sa mère en Ukraine libre. Aujourd’hui, elle étudie à l’université de Charkiv, soutenue par notre aide financière.

Ensemble avec le CLAE, organisateur du Festival des migrations et du Salon du Livre et des cultures au Luxembourg, nous avons invité, début mars 2018, la députée ukrainienne Nadija Savchenko qui a combattu au front est-ukrainien et a été prisonnière en Russie avant d’être proclamée héros national ukrainien et avoir été élue au Parlement de son pays.
Au cours de plusieurs conférences et interviews accordés à des médias au Luxembourg et en Lorraine, elle a expliqué combien difficile reste le rétablissement de la paix dans son pays.
C’est pourquoi nous continuons d’aider des réfugiés internes qui ont fui la guerre et les territoires occupés par les forces pro-russes dans l’est de l’Ukraine. Certaines personnes reçoivent notre aide à l’intérieur de ces territoires.

Plusieurs activités ont été organisées au cours de l’année (p.ex. ventes de gâteaux au Lycée de Garçons d’Esch-sur-Alzette, concerts de bienfaisance, etc.) pour aider ces victimes ukrainiennes.

L’éducation à une culture de la paix et la connaissance de notre histoire européenne, marquée par de nombreuses guerres nous tient à coeur. Début juillet, nous avons visité avec des jeunes qui sont membres de notre association un spectacle « Sons et Lumières » qui retraçait à Verdun des scènes de la Première Guerre Mondiale.
Vous êtes plus de quatre-vingts personnes à nous soutenir aujourd’hui. Grâce à vous nous continuons nos activités pour la promotion de la Paix et contre la Guerre.
Pour plus d’informations, consultez notre site web ajourné : http://adpacem.org

Nous disposons par ailleurs d’une nouvelle adresse mail info@adpacem.org qui remplacera désormais l’ancienne adresse. Nous vous invitons donc à mettre à jour votre carnet d’adresses.

En dernier lieu, suivant le Règlement Général sur la Protection des Données (UE) 2016/679, se rapportant à la protection des personnes physiques à l’égard des données à caractère personnel, nous tenons à vous assurer que nous ne partageons pas vos données personnelles.
Si vous recevez ce mail, vous faites actuellement partie de la liste des abonnés de notre newsletter en tant que membres de notre asbl. Si toutefois vous désirez ne plus recevoir nos newsletters, laissez-le-nous savoir en nous faisant parvenir un courriel à notre nouvelle adresse : info@adpacem.org en inscrivant le mot « Désabonnement » dans le champ « Sujet » de votre message.

Meilleures salutations,

Pour le comité,
Claude Pantaleoni
Président de l’Asbl “Pour la Paix et contre la Guerre”